Mat' les étoiles

La colonie Mat'les étoiles en Ardèche

 
La colonie Mat'les étoiles est jeune puisqu’elle a démarré seulement en 2018. Elle profite de l’expérience de Mat’les vacances et de l’existence d’un club d’astronomie sur le plateau du Haut-Vivarais, précisément sur le territoire du village nommé Mars (ca ne s’invente pas ! heureuse coïncidence ...).
 
 
Loin de la pollution lumineuse, sur le plateau entre Valence et Le Puy-en-Velay
 
Les principes de vie y sont les mêmes que pour la colonie Mat’les vacances. Le respect d’un emploi du temps conçu pour ménager activités de plein air et l’exigence scientifique.
 
Les activités nautiques sur le lac de Devesset
 
Typiquement, les matinées sont consacrées aux mathématiques et sciences théoriques, avec une séance de “maths pour les maths” et ensuite une séance visant à prouver des lois de physique dont les manifestations sont, autant que possible, constatées le soir à l’observatoire de Mars. L’après-midi est consacré aux activités en extérieur et le soir est dédié à l’astronomie. Les deux premières soirées d’astronomie sont animées par l’Arche des métiers (CCSTI de l’Ardèche) pour entrer en douceur dans le sujet, et les passages à l’observatoire pour les autres soirées sont organisés par petits de groupes de 4 ou 5 jeunes et animés par le club d’astronomie de Mars. 
 
 
Explications techniques avant la tombée de la nuit pour les premières observations
 
Par exemple, le deuxième type de séances du matin était consacré en 2018 à la démonstration des lois de Kepler. Cela a été l’occasion d’aborder de façon intuitive des notions telles que le produit vectoriel, la dérivation des fonctions à valeurs vectorielles, les coordonnées polaires, les coniques etc. 
 
 
Passage au tableau sur des problèmes de trajectoire
 
La volonté de bien articuler observations astronomiques et techniques mathématiques conduit donc à une différence de contenu scientifique par rapport à la colonie 100% mathématique Mat’les vacances. Cependant, l’esprit reste bien le même : prendre le temps de rendre les sciences plus intuitives (car nous avons la chance d’en avoir le temps !), privilégier une approche heuristique et motivée des notions mathématiques abordées (qu’il s’agira de consolider ultérieurement, pendant les années scolaires à venir). La démarche est bien différente d’un cours de rattrapage ou d’un cours de préparation à la terminale. 
 
Dès l’année prochaine des notes de cours spécifiques à la colonie devraient être disponibles. Pouvoir s’appuyer sur ce matériel permettra de développer davantage d’activités en autonomie, pour s’affranchir de trop de cours au sens traditionnel. Mais, nous y sommes tous attachés, toutes les démonstrations seront fournies !
 
Sur un plan humain, la proximité entre encadrants et jeunes a permis des échanges fructueux et sans inhibitions sur les questions d’orientation scolaire ultérieure. La diversité des encadrants (enseignants, chercheurs, élèves polytechniciens) y est sans doute pour beaucoup et a profité à tous. 
 
 
Un avant-goût par l’exemple d’un exercice de classes préparatoires
 
Quelques photos sur le blog http://matlesetoiles.blogspot.com permettent de se faire une idée des activités et de l’ambiance de l’édition 2018 de la Mat’les étoiles.